Danser encore, Julie de Lestrange


"Tant qu'on a pas d'enfants, on ne peut pas savoir [ ... ] Au-delà du caractère irrationnel de l'amour que je leur porte, du lien qui nous unit, qui tient de l'instinct animal, voir un être humain grandir est un spectacle incroyable."




Des moments de vie, des moments d’émotions, des hauts, des bas, des choix, des rires, des larmes…autant de moments que nous fait vivre Julie de Lestrange avec son second opus. Quel plaisir de retrouver les personnages qui m’avaient tellement plu pour leur simplicité, leur authenticité. Quel plaisir de les voir grandir, de les voir évoluer avec nous. Je me suis vraiment sentie proche d’eux, à tel point, que j’ai eu l’impression de partager leur quotidien. Bien plus que des êtres fictifs, j’avais l’impression de les toucher, de les voir vivre et danser sous mes yeux. A l’âge adulte, à l’aube des décisions, nous retrouvons Alexandre, Sophie, Marco, Anouck. Chacun a son histoire, et plein de choses à vivre. Chacun doit faire face à des situations, chacun doit grandir et affronter la vie. Parce qu’elle n’est pas toujours facile cette vie, nos personnages s’entraident, apprennent, tombent et se relèvent. Parce que certains événements qu’on ne prévoit pas nous tombent dessus, nos personnages réagissent et vivent, vivent. Parce que finalement vivre c’est ça, c’est danser encore. 

A travers ces personnages, son histoire, Julie de Lestrange nous touche et nous pousse à réfléchir. Elle nous offre la vie telle qu’elle. Elle nous offre l’authenticité et la beauté d’une plume dont on a envie de relever chacun des mots qu’elle écrit. Différents thèmes se côtoient : l’amour, la maladie, le deuil, la souffrance, la renaissance. Julie de Lestrange nous offre un panel d’émotion, un mélange de réalisme pur et de moments de vie. Difficile de rester indemne face à un tel roman, on réfléchit certes mais on vit également un bon moment de lecture. On s’attache aux personnages, on s’identifie à eux et c’est ce qui fait la magie de ce roman. On aurait pu le vivre, ce roman aurait pu être le nôtre, il ne reste plus qu’à écrire notre propre histoire…C’est avec beaucoup de nostalgie que j’ai tourné la dernière page de ce roman, déjà triste de quitter les personnages, je les ai vu grandir, mais heureuse d’avoir rencontré la plume de l’auteure mais surtout pressée de la retrouver et de m’envoler avec ses mots. 

En bref, un second opus à la hauteur du premier, un grand plaisir de retrouver les personnages et de partager des moments de vie.  


Danser, encore  -  Julie de Lestrange  - Contemporain  -  Mazarine  - 266 p

Commentaires

  1. Je vois de bons avis sur ce livre. J'ai hâte de rencontrer cette bande d'amis avec le premier tome (qui n'est pas encore dans ma pal ^^).

    RépondreSupprimer
  2. J'avais beaucoup aimé Hier encore c'était l'été, donc j'ai prévu de lire celui-ci aussi.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires :D.